Next Event in:
+ +
28 days
8 hours
18 minutes
21 seconds

 

 

Leonard Bernstein, chef d’orchestre incontournable du XXème siècle et compositeur de West Side Story vient, grâce aux célébrations du centenaire de sa naissance, de prendre une ampleur médiatique tout à fait singulière. Génie protéiforme, ses multiples talents sont soudainement apparus comme des évidences aux yeux du grand public et il suscite un engouement, une curiosité et une admiration nouveaux amplement justifiés.

Si l’on connaît assez largement ses interprétations des symphonies de Mahler (entre autres enregistrements légendaires !) ou que Tony et Maria ont acquis depuis longtemps une renommée mondiale, on ne mesurait pas toujours l’incomparable pianiste qu’il était, l’étonnant orateur, le philosophe, l’humaniste défenseur des causes les plus nobles, le pédagogue hors norme, le vulgarisateur né… On ne connaissait que très peu sa musique de chambre, son œuvre pour piano ou ses mélodies pleines d’esprit. On parlait bien de temps à autres de son cycle de conférences « the unanswered question » ou de ses « young people’s concerts », jalons dans l’éducation musicale des jeunes publics, mais c’est bien en cette année 2018 que des milliers, peut être des millions de personnes viennent d’appréhender dans sa globalité, dans son extrême profondeur et toute sa complexité qui était vraiment Leonard Bernstein.

La 45ème édition de l’Académie-Festival des Arcs s’enorgueillit d’y avoir modestement contribué : tout d’abord en programmant une quinzaine de ses œuvres. En projetant également nombre de documents rares, ou en rendant hommage à ses prises de positions et à ses idées novatrices. Toucher le plus grand nombre en hissant le discours, en le simplifiant mais sans l’appauvrir, en suscitant la curiosité sans effrayer, en diffusant largement mais sans démagogie, être humble, proche, mais toujours aspirer à l’excellence…

Autant d’idées et de valeurs chevillées au corps de notre cher Lenny et qui constituent depuis sa création l’ADN du Festival des Arcs.

Cette édition 2018 fut de l’avis de tous l’une des plus belles de ces dernières décennies. La découverte de cet exceptionnel personnage et de sa musique ainsi que l’exploration parallèle d’un siècle de musique américaine ont rythmé les concerts de nombreux styles, bien différents : du post romantisme d’un Foote ou d’une Beach, des langages issus du Jazz des Gershwin, Ellington et autres Joplin, des univers sonores de Crumb ou de Carter à l’expression minimaliste d’un Adams ou d’un Reich, peu d’écoles sont restées inexplorées, et cette variété de sons, de rythmes, de couleurs a sans aucun doute largement contribué à l’engouement suscité par cette programmation.

Fidèle à sa mission de diffusion de la musique contemporaine, le Festival a offert à Florentine Mulsant, compositeur en résidence 2018, une vitrine exceptionnelle. Seize de ses œuvres ont été interprétées par les artistes du Festival et présentées en détail lors de chaque concert. Elle a également participé à plusieurs conférences, fait travailler certaines de ses œuvres aux stagiaires de l’Académie et vu son quatuor pour violoncelle, commande du Festival, créé lors d’un concert du centre Taillefer.

Le volet « jeunes talents » confirme quant à lui son rôle phare au sein de notre évènement, plateforme indispensable à l’éclosion de nombreux artistes, à mi-chemin entre l’Académie et le Festival. Il a permis cet été encore à une vingtaine de jeunes instrumentistes de partager la scène avec leurs aînés, de se former, de se faire connaître du grand public, de leurs pairs et de la presse.

Ces quelques pages vous donneront l’occasion de revivre les temps forts de notre 45ème édition suivie cette année par près de 10 000 auditeurs : 40 concerts tous gratuits, des dizaines de conférences, des concerts jeune public, des master classes, des rencontres avec les artistes, un concert œnologique… Vous pourrez y découvrir ou redécouvrir notre académie au cours de laquelle plus de 150 stagiaires venus du monde entier sont venus se perfectionner auprès des meilleurs pédagogues, ou vous faire une idée de l’activité trépidante qui règne pendant ces trois semaines de musique au sommet.

Enfin, vous y trouverez un avant-goût de ce que vous réserve la 46ème édition de L’Académie-Festival des Arcs.
Que tous les partenaires qui rendent possible cette folle aventure en soient ici remerciés, ville de Bourg Saint Maurice et société ADS en tête.

 

Eric Crambes

Directeur Artistique

 

 

Académie Festival des Arcs / création Harvest