ruth_site

Ruth Rosique

soprano

 

Soprano espagnole parmi les plus talentueuses de sa génération, Ruth Rosique se distingue par la diversité et l’étendue de son répertoire.

Du chant grégorien à la création contemporaine, des opéras de Monteverdi à ceux de Britten ou de Henze, des compositeurs baroques injustement délaissés aux chefs d’œuvres de Mozart ou du bel canto, elle aborde tout le répertoire avec un enthousiasme, une rigueur et une sincérité qui ont su conquérir le public et en faire une artiste incontournable des grandes scènes espagnoles et internationales.

Mozartienne dans l’âme elle a chanté les rôles principaux de Don Giovanni, de La flûte enchantée, des Noces de Figaro, de l’Enlèvement au sérail ou de la Finta Giardiniera. On a eu l’occasion de l’entendre également dans plusieurs opéras de Rossini dont La Scala di Seta, le Voyage à Reims ou Le Turque en Italie. Passionnée par la musique baroque, Ruth Rosique a également chanté les rôles principaux dans Il Combattimento di Tancredo e Clorinda et L’incoronazione di Poppea de Monteverdi, L’Olimpiade de Galuppi, Orfeo et Euridice de Gluck, Ottavia Restituita et Il Prigionier Superbo de Pergolesi, Andromeda Liberata et Atenaide de Vivaldi.

Sa capacité à s’approprier de nombreux rôles de tous styles lui a permis également de se produire dans Werther de Massenet (Sophie), Roméo et Juliette de Gounod (Juliette), La Bohème de Puccini (Musetta), La Sonnambula de Bellini, Lakmé de Delibes, Falstaff de Verdi (Nanetta), Die Frau ohne Schatten de Richard Strauss, L’Enfant et les Sortilèges de Ravel, Orphèe aux Enfers de Offenbach, The Rape of Lucretia de Britten, Der Kaiser von Atlantis de Ullman, Die sieben Todsünden de Weill, Moses und Aaron et Pierrot Lunaire de Schöenberg, Elegy for Young Lovers de Henz.

Elle était sur la scène des grands théâtres espagnols (Liceo de Barcelone, Real de Madrid, Palau de los Artes de Valence, la Maestranza de Séville…), mais également au Carnegie Hall de New York ou à l’opéra de Tokyo.

En Italie, Ruth Rosique a chanté dans des théâtres aussi prestigieux que le Teatro de La Fenice à Venise, au théâtre San Carlo de Naples, au théâtre Regio de Parme, au théâtre Maggio Fiorentino à Florence, ou au Teatro Filarmonico de Verona.

Parmi les chefs sous la direction desquels elle a chanté, on peut citer Michel Plasson, Jeffrey Tate, Pinchas Steinberg, Jesus López Cobos, H. Rilling, Christopher Hogwood, Robert King, Christophe Coin, Paul Goodwin, Jean Claude Malgoire, Christophe Rousset, Joseph Pons, Salvador Mas, Yves Abel ou Fabio Luisi.

Sa discographie compte plus de 20 enregistrements parus pour les labels EMI, Naïve, Enchiriadis, Odeon, Dynamic…

Dernière facette de cette artiste polyvalente, la Zarzuela tient une place importante dans le répertoire de Ruth Rosique. Elle en est une interprète reconnue et admirée et elle a joué plus d’une vingtaine de titres de cette « opérette espagnole ».

Andalouse d’adoption, née à Barcelone, Ruth Rosique a étudié dans les conservatoires de Cádiz,  Guadalajara,  à Valencia, avec des professeurs comme Pilar Sáez, Angeles Chamorro et Ana Luisa Chova.

Elle se perfectionne auprès de personnalités comme Victoria de los Ángeles, Donald Sultzen, Emma Kirkby, Kamal Khan, Manuel Cid ou Elena Obraztsova.

Parmi ses projets, on peut citer Don Pasquale de Donizetti (Norina) à l’Opera de Bogota, un projet autour de l’Olimpiade au Théâtre des Champs Elysées, à Bruxelles, au concertgebow d’Amsterdam et à Londres, Il Viaggio a Reims de Rossini (Corinna) au théâtre Maggio Musicale de Florence.

Académie Festival des Arcs / création Harvest