Next Event in:
+ +
5 days
23 hours
36 minutes
57 seconds

© Pierre Canivenq

Raphaël Oleg

Direction d’orchestre

Durant sa longue carrière internationale de violoniste soliste, Raphaël Oleg a eu l’occasion de collaborer avec de nombreux chefs tels Lorin Maazel, Daniel Barenboïm, Jeffrey Tate, Riccardo Chailly, Wolfgang Sawallisch, Armin Jordan, Paavo Berglund, Michel Plasson, Semyon Byshkov, Günther Herbig , Libor Pešek, Sir Neville Mariner, Yan-Pascal Tortelier, Evgueni Svetlanov, Kazushi Ono, Tadaaki Otaka, Marek Janowsky, Mark Wigglesworth, Ronald Zollman. Sa position privilégiée lui permettait d’observer ceux-ci à l’ouvrage, mais ce n’est qu’après avoir mis ses activités de violoniste en retrait qu’il se décida à se consacrer pleinement à la direction d’orchestre.

L’appel du répertoire et le soutien de son entourage, alliés à l’envie irrépressible de continuer à servir la musique mais d’une autre manière le poussèrent à s’inscrire à la Hochschule der Künste de Berne auprès de Dominique Roggen, ex-assistant de Rudolf Kempe, pour étudier l’art subtil du Maître de Chapelle Allemand. Il compléta cet enseignement de conseils pris auprès de Ronald Zollman, ainsi que de Philippe Ferro. En 2015, à l’invitation de Théophanis Kapsopoulos, il devint premier chef invité de l’orchestre de Jeunes du Canton de Fribourg (Suisse).

Son activité d’enseignant à la HSM de Bâle lui offrit l’opportunité de diriger de répertoires variés, symphonies de Dvorak, Schumann, ouvertures de Johann Strauss, Verdi, Brahms, concerto pour flûte de Nielsen, l’Oiseau de Feu de Strawinsky, le concerto pour orchestre de Bartók, Hary János de Kodaly et aussi de collaborer avec Heinz Holliger et Gábor Takács-Nagy.

En 2018 Ronald Zollman l’invite à participer à un grand projet à Namur avec un orchestre rassemblant les étudiants des Hautes Ecoles de Belgique, autour de la 6e symphonie de Mahler, où il dirige les Métamorphoses de Richard Strauss.

En Septembre 2019, à la tête de l’orchestre de la Fondation Calouste Gulbenkian de Lisbonne avec en soliste Nelson Freire dans le concerto de Grieg, il remporte un vif succès avec le concert inaugural du Festival de Sintra.

En projets, été 2020, une programme tout Beethoven à l’Académie Festival des Arcs, à la tête de l’orchestre Ondes Plurielles, Richard Strauss et Haydn avec l’orchestre de l’Académie, en automne un programme Ligeti-Mahler à la Haute Ecole de Bâle, en été 2021 masterclass et direction à l’Académie Internationale de Gran Canaria, une collaboration avec l’Atelier Orchestre « Ostinato » sur la saison 2021-22 et avec l’Orchestre Symphonique Portugais pour une intégrale des concertos de Saint Saëns pour piano avec Artur Pizarro.

Premier Grand Prix Tchaïkovski à Moscou en 1986, Raphaël Oleg reste à l’heure actuelle le seul français à avoir remporté ce prestigieux concours. Depuis 1995, il est professeur à la Musik Akademie de Bâle et enseigne également à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse. En 1997, l’Académie des Beaux-Arts lui a décerné pour l’ensemble de sa carrière le prix de la Fondation Del Duca. Raphaël Oleg est également Chevalier des Arts et Lettres.

Académie Festival des Arcs / création Harvest